Demandez une consultation gratuite par téléphone ou en ligne, sans avoir à quitter le confort et la sécurité de votre domicile.
Nous avons aidé des centaines
de milliers de Canadiens
à se sortir de l’endettement
Trouvez le bureau le plus près
Recherche

Aide financière du Canada pour répondre à la COVID-19

Dans la foulée de la COVID-19, de nombreux Canadiens se retrouvent sans emploi ou voient leur horaire ou leur revenu réduit. Si la pandémie a eu une incidence sur vos finances, vous êtes peut-être admissible à des mesures d’allègement gouvernementales. Apprenez-en plus sur les différentes ressources mises à votre disposition pour vous aider à traverser cette période ardue.

Le Plan d’intervention économique du Canada évolue. Consultez le site du gouvernement fédéral pour obtenir les renseignements les plus à jour.

Homme utilisant un ordinateur portable pour rechercher l'aide financière fédérale pendant le COVID-19 Homme utilisant un ordinateur portable pour rechercher l'aide financière fédérale pendant le COVID-19 Homme utilisant un ordinateur portable pour rechercher l'aide financière fédérale pendant le COVID-19
  • Mesures d’allègement offertes par le gouvernement du Canada

    Le gouvernement fédéral a mis en place plusieurs mesures d’allègement pour aider ceux et celles qui éprouvent des problèmes financiers causés par la COVID-19. Voici les mesures principales:

  • Prestation canadienne d’urgence (PCU)

    La PCU offre un soutien financier aux personnes qui ont cessé de travailler en raison de la COVID-19, y compris les travailleurs contractuels et les travailleurs autonomes qui ne seraient d’ordinaire pas admissibles à l’assurance-emploi. Si vous êtes admissible à la PCU, vous recevrez un montant de 2000 $ toutes les quatre semaines. Si votre situation n’a pas changé après ces quatre semaines, vous devez refaire une demande, et ce, pour un maximum de 28 semaines.

    À compter du 27 septembre 2020, les prestataires de la PCU passeront au programme bonifié d’assurance-emploi.

  • Assurance-emploi (AE)

    L’ AE aide les personnes qui ont perdu leur emploi sans en être responsables – par exemple, dans les situations de licenciement ou lorsqu’il manque de travail – et qui cherchent activement un emploi. Si vous y êtes admissible, mais que vous n’y avez pas encore présenté une demande, vous pouvez réclamer la PCU en premier. Vous pourriez être admissible à l’AE après avoir reçu votre dernier paiement de la PCU.

  • Crédit TPS/TVH

    Les Canadiens ayant droit au crédit de TPS/TVH et qui ont produit leur déclaration de revenus de 2018 devraient avoir reçu un versement unique supplémentaire de crédit pour la TPS/TVH le 9 avril 2020.

  • Bonification de l’allocation canadienne pour enfants (ACE)

    Les Canadiens qui reçoivent les paiements d’ACE et qui ont produit une déclaration de revenus de 2018 devraient avoir reçu en mai une augmentation ponctuelle du paiement de l’ACE, soit 300 $ de plus par enfant.

  • Remboursement des prêts étudiants consentis par le gouvernement du Canada

    Le remboursement des prêts d’études canadiens et des prêts canadiens aux apprentis a été suspendu du 30 mars au 30 septembre 2020. Durant cette période, ces prêts ne sont pas exigibles, et les intérêts y afférents cessent de courir.

  • Fonds enregistré de revenu de retraite (FERR)

    Le retrait minimal obligatoire pour tous les types de FERR a été réduit de 25 % pour l’année 2020.

  • Paiement des impôts

    L’ARC a reporté au 30 septembre la date limite de paiement pour les déclarations de revenus des particuliers de 2019. Toutefois, prenez note que si les prestations d’aide sont imposables, vous aurez un impôt à payer au moment de produire votre déclaration.

  • Sursis de paiement des prêts hypothécaires

    Les propriétaires qui sont en difficulté financière peuvent être admissibles au report des paiements hypothécaires pour une période maximale de six mois. Il s’agit d’une entente entre votre prêteur et vous, aux termes de laquelle les parties consentent à interrompre les paiements hypothécaires pour un certain temps. Après ce sursis, les remboursements reprennent, et les paiements reportés – dont le capital et les intérêts accumulés – sont ajoutés à l’encours du prêt. Communiquez directement avec votre prêteur pour savoir si vous êtes admissible au report des paiements hypothécaires.

  • Communiquer avec les créanciers

    En plus du report des paiements hypothécaires, plusieurs banques et créanciers sont prêts à reporter les paiements sur les emprunts, les marges et les cartes de crédit. Discutez directement avec votre créancier pour déterminer si vous êtes admissible à ces mesures. Gardez à l’esprit qu’un report de paiement n’annule pas vos obligations financières. Les dettes cumulées pendant la durée du report doivent être remboursées. Examinez attentivement les modalités de l’entente, car elle pourrait faire augmenter les intérêts à payer à long terme.

  • Explorer d’autres options

    Si vous éprouvez de la difficulté à rembourser vos dettes, et que les reports ne vous aident guère, il est peut-être temps d’explorer d’autres options. Prenez un rendez-vous avec MNP pour obtenir une consultation confidentielle gratuite. Un syndic autorisé en insolvabilité vous expliquera les différentes solutions à l’endettement et vous offrira l’opinion impartiale et l’appui dont vous avez besoin pour choisir le parcours qui vous convient.

Consultation icone Obtenez une
consultation
gratuite